Commencer à apprendre une langue étrangère à 3 ans comporte-t-il des risques ?

 In Méthodes d'apprentissage, Pédagogie

Cela fait plusieurs années que, dans le cadre de nos ateliers Homelike, nous rencontrons des centaines d’enfants. Et autant de parents. Souvent, ces derniers nous font part de leurs inquiétudes sur la question des risques pour l’enfant de commencer une langue trop tôt.

Nous-mêmes parents, nous comprenons parfaitement que vous ayez besoin d’être rassurés sur ce point. En effet, beaucoup d’idées reçues circulent sur le sujet.

Alors, en réalité, commencer à apprendre une langue étrangère à 3 ans comporte-t-il des risques ?

Mon enfant aura-t-il des difficultés dans sa langue maternelle ?

Il nous est parfois arrivé d’entendre qu’en apprenant une langue étrangère alors qu’il est encore en plein apprentissage de sa langue maternelle, l’enfant serait plus susceptible d’avoir des retards de langage.

Or, ce postulat ne repose, à priori, sur aucune donnée scientifique vérifiable. Et en pratique, aucun des enfants issus de couples mixtes ou binationaux de mon entourage n’a connu un quelconque retard.

En revanche, il y a souvent, c’est vrai, une langue dominante dans laquelle l’enfant s’exprime plus, et une langue secondaire qu’il comprend, mais avec laquelle il met plus de temps à s’exprimer.

Mais cela n’a aucune influence néfaste sur les capacités d’apprentissage de l’enfant. Au contraire, la plupart du temps, les enfants, même à 3 ou 4 ans, osent plus facilement s’exprimer en français lorsqu’ils apprennent une autre langue. Surtout si celle-ci est éloignée de la leur.

Pourquoi ?

Apprendre une langue étrangère à 3 ans donne à l’enfant davantage de confiance en lui. Cela lui permet d’acquérir des mécanismes de la pensée qui facilitent l’apprentissage d’une manière générale. Voyez donc ça comme un véritable atout pour eux !

Par ailleurs, les enfants à double culture, donc « naturellement » bilingues, apparaissent souvent plus doués dans bien d’autres disciplines.

 

Comment compartimenter l’usage de chaque langue ?

Pour commencer à apprendre une langue étrangère à 3 ans, le seul impératif est de bien cloisonner les langues. En y dédiant un temps exclusif. Vous pouvez par exemple décider que le français serait la langue pratiquée à la maison, avec l’un des parents, l’anglais en atelier ou en cours avec le professeur.

Vous pouvez aussi réserver la pratique de l’anglais à un seul parent à la maison ou au visionnage de programmes TV pour enfant. Chacun doit choisir son mode de fonctionnement et s’y conformer : pas de « franglais » ni de traduction en vue.

Et même si vous observez quelques petites confusions entre les deux langues dans les premiers temps, soyez sûr qu’elles disparaîtront vite ! Vos enfants arriveront sans peine à passer instantanément d’une langue à l’autre. Le cerveau a simplement besoin d’un temps pour assimiler les sons de chaque langue et bien les distinguer.

En réalité, du fait de la musicalité et des spécificités propres à chaque langue, les enfants ont peu de chances de les mélanger.

 

Pourquoi ne pas lui montrer vos doutes ?

Dans l’apprentissage d’une langue, le rôle du ou des parents est essentiel. Vous devez montrer à votre enfant que vous êtes convaincu de l’utilité du projet, et de sa capacité à le mener à bien.

Un comportement positif de votre part se répercutera chez l’enfant. Plus vous lui ferez confiance, plus il aura à cœur de vous rendre fier.

Vous devez y aller, à 100%, ensemble. N’hésitez donc pas à lui faire des rappels en cas de baisse de motivation. Mais n’imposez jamais : apprendre par la force donne rarement de bons résultats.

Créez plutôt un climat de bien-être et de plaisir. Ainsi, votre enfant pourra découvrir les différentes facettes de la langue naturellement, sans effort.

 

Apprendre une langue étrangère à 3 ans : une plasticité auditive magique !

Par ailleurs, nous savons maintenant que l’enfant en bas âge bénéficie d’une grande « plasticité auditive ». Elle lui permet de mieux distinguer les sons, les accents toniques, et de dissocier efficacement les systèmes de langue différents.

Apprendre une langue étrangère à 3 ans est donc loin d’être une hérésie. Cela relève plutôt du bon sens : cette plasticité se perdant avec le temps, plus l’enfant apprend tôt, mieux c’est !

Dans l’absolu, nous pourrions même exposer le bébé aux différentes sonorités étrangères dès la naissance, pour profiter de son formidable potentiel perceptif.

Au moment de passer à l’écrit, vers 7-8 ans, les petits apprenants n’auront plus qu’à faire le lien entre la graphie, les sons correspondants (qui peuvent être très différents du français) et la réalité qu’ils évoquent.

Apprendre l’anglais à 3 ans : une fenêtre ouverte sur le monde ?

Enfin, sachez qu’un jeune enfant est naturellement « ethnocentré ». Pour lui, le monde tout entier est à l’image de ce qu’il vit.

Apprendre une langue étrangère à 3 ans lui permet alors de se rendre compte très tôt qu’il existe d’autres façons de penser et de s’exprimer. Il comprend aussi que, de pays à pays, il est possible d’avoir des interprétations différentes d’une même réalité.

En cela, les enfants bilingues sont mieux armés pour combattre les stéréotypes et savent bien qu’une culture n’est pas supérieure à une autre. Et cette ouverture favorise leur esprit d’analyse et aiguise leur sens critique.

Quelle chance et quelle richesse pour leur avenir !

Alors, finalement, il n’y a absolument aucun risque à apprendre une langue étrangère à 3 ans. Si à cet âge, votre enfant est suffisamment curieux et montre le moindre intérêt envers les langues, encouragez-le dans cette voie !  

Pour beaucoup de parents, 5 ans est jugé par beaucoup comme l’âge idéal pour s’y mettre : à cette période, l’enfant arrive plus facilement à se détacher de ses parents.

En tout état de cause, essayez de ne pas dépasser 10 ans. La période de la petite enfance reste le meilleur moment pour exploiter ses capacités, alors optimales.

C’est un cadeau que vous lui faites et qui lui servira toute sa vie, d’une façon ou d’une autre.

Découvrez les 10 bénéfices majeurs d’un apprentissage précoce de l’anglais.

Dès 5 ans, vous pouvez offrir un apprentissage en ligne de qualité avec Homelike !

Recommended Posts

Leave a Comment

engagements-homelikeapprendre-l-anglais